full screen background image

SAWAP – BURKINA FASO

PROTECTION DES BERGES UTILISATION DE FOYERS AMÉLIORÉS FOYERS AMÉLIORÉS EN CONSTRUCTION DEMI LUNES BAS FOND AMÉNAGÉ

Le projet de Gestion Durable des Terres et des Forêts est un projet qui vise à soutenir la restauration et la protection des ressources naturelles, de la forêt et de la biodiversité dans le paysage de l’écosystème en rapport avec l’expansion agricole et dont la zone de couverture concerne le complexe écologique PONASI qui couvre les zones protégées de Po, de Nazinga et de la Sissili au centre-sud du pays comme une priorité, pour s’assurer que la productivité agricole et la gestion du bétail sont poursuivies de façon durable dans le contexte de ces écosystèmes, des aires protégés et des réserves. Trois autres zones et régions écologiques sont également visées pour la Gestion Durable des Terres et de l’Eau, à savoir le bassin du Nazinon, la région de l’Est et la région du Plateau Central au nord.  Il concerne la gestion des ressources naturelles et la protection d’écosystèmes. Financé par le Fonds pour l’Environnement Mondial à hauteur de 7.14 millions de dollars EU, il s’exécute au sein du Deuxième Programme National de Gestion des Terroirs, Phase 3 (PNGT2-3).  Les fonds des régions ciblées par le FEM couvrent la planification de la gestion intégrée des écosystèmes, la gestion appropriée et les technologies durables, et le renforcement des capacités des communautés et du gouvernement.

Objectif Général: Appuyer les communautés rurales et les organisations de producteurs à augmenter la production des espèces végétales et animales ciblées dans les zones du projet tout en développement des pratiques de Gestion Durable des Terres et des Eaux dans les écosystèmes vulnérables au climat. Objectifs spécifiques Améliorer l’accès des ménages ciblés à des semences améliorées et des aliments bétail ; Accroître la production végétale et animale et améliorer la productivité ; Améliorer la gestion durable des terres et des ressources en eau et appuyer la restauration et la protection des écosystèmes vulnérables; Apporter un appui institutionnel aux services techniques des ministères impliqués dans la mise en œuvre du projet ainsi qu’à la société civile

Le financement est assuré par le Fonds pour l’Environnement Mondial à hauteur de 7.14 millions de dollars EU. Les fonds des régions ciblées par le FEM couvrent la planification de la gestion intégrée des écosystèmes, la gestion appropriée et les technologies durables, et le renforcement des capacités des communautés et du gouvernement.

Le ministère de l'Environnement et du Développement Durable (MEDD) coordonnera les activités sous cette composante et impliquera ses différents services tels que la Direction Générale de la Flore et la Faune (DGFF), et la Direction Générale de la Conservation de la Nature (DGCN). La responsabilité de la mise en œuvre sera assurée par l'Office National des Aires protégées (OFINAP) conformément à un protocole signé avec l’Unité Nationale de Coordination et des plans annuels de travail. Plus spécifiquement, le MEDD sera sollicité pour (a) fournir l'assistance technique aux investissements de GRN sous la composante 3 à travers ses services décentralisés ; (b) soutenir le développement de plans de gestion intégrée de l’utilisation des terres et des plans actualisés de gestion des aires protégées dans les zones cibles; (c) mettre en œuvre ces plans sur le terrain ; (d) contribuer à l’élaboration et à la réalisation de paquets de formation dans la composante 1 ; et (e) soutenir le suivi de l’impact environnemental et les Outils de Suivi du FEM.

Le projet utilise les services techniques des ministères de l'Agriculture, des Ressources Animales, de l'Administration Territoriale, de la Communication et de la Recherche Scientifique en cas de besoin, tandis que certaines activités seront toutefois sous-traitées en fonction de leur taille et de leur complexité. L'exécution contractuelle des travaux sera réalisée par l’OFINAP, les communautés elles-mêmes, les artisans locaux, les prestataires privés, et les organisations non gouvernementales. Le Burkina Faso compte un certain nombre d'ONG nationales et internationales actives dans le développement communautaire à la base et dans la gestion des ressources naturelles (comme NATURAMA, ARP/Burkina Faso Network, Amicales des Femmes Forestières du Burkina Faso/AMIFOB), TREE AID, AZN/Terre verte, Association de promotion de l’Agroforesterie et Foresterie/APAF, SOS Sahel). Le projet travaillera avec les ONG qui ont une base dans l'expertise locale, sur les activités identifiées comme prioritaires dans les PCD ou dans les plans gouvernementaux. Par exemple, l’ONG Tipalga a une grande expérience dans les régions du Sahel, du Nord et du Plateau Central dans le domaine du reboisement et de l'appui communautaire; la Fondation Mains Unies pour le Développement Communautaire dans la Région du Nord ; et le Comité Baoré Solidarité travaille dans le bassin hydrographique du Nazinon

Le financement est assuré par le Fonds pour l’Environnement Mondial à hauteur de 7.14 millions de dollars EU. Les fonds des régions ciblées par le FEM couvrent la planification de la gestion intégrée des écosystèmes, la gestion appropriée et les technologies durables, et le renforcement des capacités des communautés et du gouvernement.


    Deuxième Programme National de Gestion des Terroirs phase 3 - PNGT 2-3

    sawap-800x400-burkinafaso

    La troisième phase du deuxième programme national de gestion des terroirs a pour objectif de renforcer les capacités des communautés rurales et des structures décentralisées dans la mise en œuvre de plans locaux de développement pour la gestion durable des terres, des ressources naturelles et des investissements rentables au niveau des communes rurales et des régions.

    Financé à hauteur de 46,705 milliards de FCFA par la Banque Mondiale, le Fonds pour l’Environnement Mondial (FEM), le gouvernement burkinabé et les populations bénéficiaires, il s’étend sur cinq (5) ans (2013-2018). Les principaux bénéficiaires de ce programme sont les populations rurales des collectivités territoriales du Burkina Faso à savoir 302 communes rurales et 13 régions.

    ACTUALITES

    M4034S-4211

    Espace Sahel et Afrique de l’Ouest : Des innovations régionales pour une meilleure gestion durable des terres et des eaux

    LE PROGRAMME SAWAP ET LE PROJET BRICKS Le programme Sahel et Afrique de l’Ouest en appui à l’initiative de la Grande Muraille Verte – SAWAP est une initiative de...

    Read More
    Cassou

    Sauvegarder les dernières reliques forestières: cas de la Commune de CASSOU

    La commune rurale de Cassou à l’instar des autres communes de la province du Ziro a la vocation particulière d’approvisionner les zones urbaines et péri-urbaines...

    Read More
    Protection et restauration de la source de Malon dans la commune de BEREGADOUGOU

    Commune de Bérégadougou : un écosystème restauré

    La forêt communale de Bérégadougou est traversée par la rivière «Béréga» qui prend sa source à 10 km au Nord-Ouest de la ville. Cette rivière demeure de nos...

    Read More
    sawap BF VF

    La sécurisation foncière en marche dans la commune rurale de Douna

    La sécurisation foncière est une problématique au coeur des préoccupations du projet SAWAP Burkina Faso, le deuxième Programme National de Gestion des Terroirs qui...

    Read More

    Contact

    01 BP 1487
    Ouagadougou 01 – Burkina Faso
    Téléphone: +226 25 32 47 53 / 70 20 00 77
    Fax: +226 25 31 74 10